TRANSURFING : 7 PRINCIPES DE BASE DU MODÈLE QUANTIQUE DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

25/01/2024

par Julie

Ils savent à quel point c’est réel, À quel point elle est puissante, mais ils ont étiqueté la « spiritualité » de folle, de « conte de fées », inatteignable et fantaisiste pour que nous regardions ailleurs. Ils nous ont fait croire que nous sommes petits et insignifiants, alors que la vérité est que nous sommes plus puissants que nos rêves les plus fous. Et ils nous ont caché cette vérité, parce qu’à partir du moment où nous réalisons que nous sommes puissants, que nous pouvons créer notre réalité, nous ne pouvons plus être contrôlés.

(Cette citation n’est pas de Vadim Zeland, mais je trouve qu’elle est fort à propos).

Bonjour !

Bonjour les transurfers et bienvenue à ceux qui ne connaissent pas encore Transurfing,

Transurfing nous apprend que nous pouvons créer notre propre réalité. En cela, nous pourrions dire que c’est une technique révolutionnaire.

Mais, pour gérer efficacement votre propre réalité et atteindre vos objectifs, vous devez connaître, comprendre et utiliser clairement les principes de base de Transurfing, méthode de développement personnel mise au point par Vadim Zeland. Il faut noter qu’en pratiquant cela, on devient alors créateur de sa propre vie tout en sortant de la matrice. On acquiert la capacité d’oser rêver sa vie consciemment, en accord avec nos valeurs. Ce qui a pour effet de réunir nos aspirations profondes dans ce monde pour en faire notre lumière.

Le chercheur et physicien Vadim Zeland, qui est également auteur, nous expose tous les principes de Transurfing plus en détail dans son cinquième livre, “Apples Fall to Heaven” ou « Les pommes tombent dans le ciel ». Petit conseil : Il vaut mieux commencer par le Tome 1 pour se familiariser avec le vocabulaire de l’auteur et avec les principes des balanciers et l’espace des variantes. Pour rappel, il est l’auteur de Transurfing, cette technique révolutionnaire de développement personnel. L’idée de proposer ce savoir en France est venu d’Olivier Masselot, qui a aidé à la traduction des livres du russe au français (on les trouve dans toute bonne librairie).

Je vous invite à étudier les sept principes de base du Transurfing (ou à le réétudier pour ceux qui sont déjà familiers de ses concepts), car ces derniers nous apportent à chaque fois de nouveaux faisceaux d’informations utiles à notre avancée. En le pratiquant, nous réalisons que nous pouvons créer nous-mêmes la réalité, ou comment créer la réalité que nous souhaitons, sans rencontrer les écueils habituels.

1. TRANSURFING : LE MONDE EST UN MIROIR QUI REFLÈTE VOTRE ATTITUDE ET VOS PENSÉES

Commençons par le premier principe du Transurfing. Le monde est un miroir qui reflète votre attitude à son égard. 

Êtes-vous convaincu que tout ce qu’il y a de meilleur dans ce monde va à quelqu’un d’autre, et qu’il ne vous restera rien ? 

La vie vous semble-t-elle être une course d’obstacles dans laquelle vous devez constamment vous battre contre quelqu’un pour avoir votre place au soleil ? 

Si c’est ce que vous pensez, alors cela deviendra votre réalité. 

Mais je vous rassure tout de suite, cet état d’esprit n’est pas immuable. Une fois que vous serez imprégné de l’idée qu’il y a suffisamment de bénédictions, de richesses, d’abondance, d’amour, de bienveillance, de nourriture, etc… dans le monde, pour vous (et aussi pour les autres)…

Une fois que vous prenez conscience de cela, vos objectifs se réalisent d’eux-mêmes. Vous n’avez plus à vous battre. Vous ne vibrez plus sur la fréquence du : “Il n’y en aura pas pour moi”. 

Alors, accrochez-vous, car vous allez être surpris de constater que si vous changez l’image dans le miroir, alors le miroir à son tour va changer. Il ne vous renverra plus l’image du manque, de la carence, mais l’image de l’abondance, du : ” J’en ai plein pour toi”. 

Le monde vous pose constamment une énigme :

“Devine qui je suis. Gentil, plein de bonheur et de lumière, ou en colère, morose, agressif et injuste…”

Et en fonction de votre réponse, le monde devient ce que vous pensez qu’il est, car vous avez toujours raison. Le monde aussi va vous donner raison. 

En Transurfing, entend souvent cette phrase :

“Ce que tu choisis, c’est ce que tu obtiens.”

Et je dirais même:

“Ce que tu émets, c’est ce que tu obtiens”.

Au début, je ne comprenais pas cette phrase qui me semblait simpliste. Mais comme toute chose simple, mais avec le temps, j’ai pu identifier que ce qu’elle renferme est d’une profondeur infinie. 

Vous la comprendrez à votre rythme, petit scarabée lumineux.

  • Pensez-vous que le monde est hostile ? Alors, vous aurez de plus en plus de raisons de le croire. 
  • Êtes-vous sûr que le monde est chaleureux et aimant ? Il vous préparera les plus agréables surprises. 

De cette façon, vous superposez votre monde à votre façon de penser et le monde, tel un miroir, reflète votre attitude à son égard.

2. L’UNITÉ DE L’ÂME ET DE L’ESPRIT DANS LE MODÈLE QUANTIQUE TRANSURFING

Bases du Transurfing

Le deuxième principe du Transurfing : le reflet du miroir, se forme dans l’unité de l’âme et de l’esprit. 

Si vous vous dirigez vers votre but, en harmonie avec votre esprit et votre âme, vous êtes assisté par une force qui, en Transurfing, est appelée l’intention externe. 

Elle matérialisera dans l’espace des variantes, le secteur qui correspond à votre manière de penser, à ce que vous émettez et traduira votre objectif en réalité. 

JE REVIENDRAI SUR CETTE NOTION : L’ESPACE DES VARIANTES DANS UN AUTRE ARTICLE.

Si vous voulez vraiment quelque chose, mais que vous vous l’interdisez, en vous donnant des arguments raisonnables et logiques, ou qu’au contraire, vous vous entêtez à vouloir vous convaincre de quelque chose, mais qu’intérieurement, vous ressentez un malaise et une résistance, alors rien ne fonctionnera. 

Lorsque l’esprit parle d’une chose et que l’âme demande autre chose, l’image du but devient floue et n’est pas réalisée.

Et dans le monde moderne, il existe un obstacle de taille qui nous empêche d’aller vers cette harmonie âme et esprit. Notre esprit succombe très souvent à l’influence des balanciers. Cela a pour effet de précipiter notre esprit (et notre égo) vers les objectifs des autres.

Nous oublions nos vrais désirs et nous déconnectons des besoins de notre âme. Nous n’écoutons pas sa voix tranquille. Nous nous laissons prendre au piège des structures des balanciers et nous créons, de ce fait, des obstacles pour nous-mêmes. 

3. LE MIROIR NOUS ENVOIE LA RÉALITÉ QUE L’ON SOUHAITE, MAIS AVEC UN CERTAIN DÉLAI (L’ESPACE DES VARIANTES PREND SON TEMPS)

C’est là que je risque de vous perdre, mais allez, courage, accrochez-vous ! 

Le troisième principe du Transurfing est que le miroir, que nous appelons “miroir duel” répond avec un délai. Dans un miroir ordinaire, le reflet apparaît immédiatement. Dès que vous souriez, le sourire apparaît dans le reflet. Il suffit d’agiter la main pour que le reflet vous salue instantanément. 

Mais le miroir duel du monde réagit toujours avec un certain retard. Votre objectif ne se réalise pas instantanément. L’image dans le miroir apparaît progressivement. 

Imaginez cette situation : vous vous tenez devant le miroir et vous ne vous voyez pas encore. Il n’y a que du vide. Et ce n’est qu’après un certain temps que votre image commence à apparaître progressivement, comme sur une photographie Polaroid. 

À un moment donné, vous commencez à sourire, mais dans le reflet, vous voyez toujours la même expression sérieuse. Puis, vous levez la main, mais dans le miroir rien ne change.

Pour se voir avec les mains en l’air, il faut les maintenir en l’air pendant un certain temps. Le miroir duel fonctionne de la même manière. 

Je vais vous le dire plus simplement : nous sommes dans la 3D, la matière est dense, alors pour y manifester quelque chose, ça prend un peu de temps. Donc soyez patient si vous débutez e, Transurfing. Les résultats arrivent. Il faut juste le temps qu’ils se matérialisent dans la matière !

4. LE MIROIR REFLÈTE CE QUE VOUS CHOISISSEZ (OU ÉMETTEZ) : VOULOIR N’EST PAS TOUT, ENCORE FAUT-IL CHOISIR !

Transurfing Vadim Zeland

Je suis certaine que vous vous êtes déjà posée cette question :

“Pourquoi la tartine tombe toujours côté beurre ?” 

Pourquoi se produit-il quelque chose que nous ne voulons pas du tout et que nous nous efforçons d’éviter ?

Parce que nos plus grandes craintes se réalisent. Tout simplement. 

La réponse se trouve dans le quatrième principe de Transurfing, dans lequel le miroir du monde ne reflète pas seulement nos désirs et nos objectifs, mais il est aussi le reflet de notre mauvaise volonté, de nos peurs et de toutes sortes de problèmes auxquels nous attachons une importance excessive (je reviendrai aussi sur le concept de l’importance qui est clé en Transurfing, mais pas aujourd’hui, cela ferait trop d’informations à intégrer d’un coup). 

Le miroir ne se soucie pas de ce que reflète une image positive ou négative. Il se contente de se conformer docilement à ce que vous envoyez, à ce que vous émettez, à ce que vous vibrez. Il ne fait que refléter vos pensées. 

Si vous pensez constamment : 

“Non, ils licencient tout le monde au travail en ce moment. Et si je me fais virer aussi…Non, je ne veux pas tomber malade, j’ai peur d’attraper un rhume, etc… 

Vous vous en doutez, tout cela augmente considérablement vos chances de vous faire virer ou d’attraper un rhume. 

5. VOTRE ATTENTION DOIT ÊTRE FIXÉE SUR L’OBJECTIF FINAL COMME S’IL ÉTAIT DÉJÀ ATTEINT, EN ÇA RÉSIDE VOTRE RÉALISATION INDIVIDUELLE

Modèle quantique de réalisation indidivuelle

Passons au cinquième principe du Transurfing : l’attention doit être fixée sur l’objectif final comme s’il était déjà atteint. 

Vous vous souvenez du mythe grec ancien d’Orphée et d’Eurydice ?

Lorsque sa bien-aimée Spasa est morte d’une morsure de serpent, Orphée s’est rendu au royaume d’Arès, la mort, et l’a supplié de laisser partir Eurydice.

Il a accepté, mais à une condition. 

Si Orphée se retourne au moins une fois en faisant sortir sa femme du Royaume des Ombres, elle y restera pour toujours. Orphée se retourna pour vérifier si sa bien-aimée le suivait. Et il la perdit à jamais à cause de ses doutes et de son impatience.

La même pensée est cachée dans le cinquième principe du Transurfing. En avançant vers le but, vous devez penser au résultat final comme si votre intention s’était déjà réalisée et ne pas laisser les doutes s’emparer de vous. 

Ne précipitez pas les choses, ne vous accrochez pas fermement à ce que vous voulez (soyez constant, concentré, mais ne donnez pas une importance excessive). 

Concentrez-vous totalement et complètement sur l’image que vous envoyez dans le miroir du monde, l’image de votre objectif. 

6. STOP LA VOLONTÉ ET LE CONTRÔLE DE TOUS LES ASPECTS DE VOTRE VIE. OUSTE LE RÔLE DE GUERRIER !

Comment créer la réalité

Le sixième principe de Transurfing : lâchez, arrêtez de vouloir tout contrôler et laissez le monde s’écouler au gré des choix et des événements. 

Imaginez que vous êtes un participant à une quête et que vous obtiendrez la victoire de toute façon. La seule question est de savoir dans quelle direction cela va vous mener.

Écoutez le monde qui vous entoure, les signes et les symboles qui vont se trouver sur votre chemin. 

  • Si on vous offre quelque chose, ne vous empressez pas de refuser. 
  • Si on vous donne un conseil, réfléchissez-y au lieu de le balayer d’un revers de main.

Une série d’événements apparemment insignifiants peut vous faire sortir de votre quête et vous éloigner de votre objectif. Mais en vérité, ce qui est le plus susceptible de vous faire sortir de votre quête, c’est vous-même. 

Pourquoi ? Parce qu’une fois que vous avez envoyé à votre miroir, l’image du résultat déjà atteint, l’univers va se mettre en branle pour vous mettre sur la bonne voie. Mais vous, avec votre volonté de tout contrôler, vous allez vouloir interférer avec le plan, en faisant les choses à votre façon, en pensant que tel événement vous retarde alors qu’il est justement là pour vous faire avancer. 

Mais comme vous voulez tout contrôler, vous vous mettez en colère et vous n’acceptez pas d’accueillir cet événement. Alors : accueillez et soyez à l’écoute des signes !

Je vous donne un exemple tout bête : avant, quand j’étais en voiture et que, devant moi, la voiture n’avançait pas, je pestais tous les noms d’oiseaux que je connais. Maintenant, j’ai arrêté. Je ne veux pas interférer avec le plan. Et je me dis, que peut-être, cette personne m’a évité un accident.

Depuis, je suis plus zen au volant et quasiment plus rien ne m’agace. Et comme je pratique la technique du bénéfice (dont je parle dans le point suivant)  dès que j’identifie une chose qui me contrarie, ça m’aide à ressentir encore plus de gratitude à l’égard de toutes choses, petites ou grandes. Alors qu’avant, j’avais tendance à me plaindre et à être insatisfaite, de ce que j’avais, de ce qu’il m’arrivait.

Considérez votre quête comme un jeu passionnant qui se terminera de toute manière en votre faveur. 

Dans le monde réel, continuez à avancer vers votre but. Effectuez des actions spécifiques, mais en même temps, ne vous énervez pas si les choses ne se passent pas comme vous, vous aviez prévu.

N’exigez pas, ne vous précipitez pas, n’insistez pas. Vivez simplement et vaquez tranquillement à vos occupations. Détendez votre emprise, vos importances, faites confiance à l’univers et toutes les portes s’ouvriront pour vous. Le doute est mauvais conseiller. Ne le laissez pas gagner.

Pratiquez le bénéfice et vous verrez !

7. TROUVER LE BÉNÉFICE EN CHAQUE CHOSE (LE PLUS FRÉQUEMMENT POSSIBLE)

Pratiquer la gratitude

Le septième principe du Transurfing : chaque réflexion, chaque événement doit être perçu comme positif ou bénéfique.

Dans les techniques de Tufti (sur lesquelles je reviendrai en détail), ce principe est connu sous le nom de principe du bénéfice. Chaque événement est vu à travers le prisme des bénéfices. 

Je m’explique : même si à première vue, un événement semble négatif, vous allez maintenant prendre l’habitude de vous demander quel avantage présente cette situation pour vous. 

À faire surtout dans ce que j’appelle une situation de non-acceptation, du type :

Votre voiture se met à chauffer et de la vapeur sort du moteur (ça n’est arrivé en vrai). Au lieu d’immédiatement dire :”Mon Dieu, c’est une catastrophe, qu’est-ce que je vais faire ? Ça tombe toujours sur moi. J’ai vraiment la poisse”.

Donc, au lieu de partir dans le stress, la panique, etc… Prenez conscience que vous êtes sur le point de laisser vos émotions négatives vous submerger et dites : “Bénéfice !”.

Puis, demandez-vous quel est l’avantage de cette situation.

Cela peut être que ce petit incident vous a fait prendre conscience que vous aviez mis un peu trop d’eau dans votre voiture. Que tout simplement la voiture a eu une réaction saine en évacuant ce trop-plein.

Au dur-et-à-mesure que vous allez prendre l’habitude d’utiliser la technique du bénéfice, vous verrez que de moins en moins de choses négatives vont vous arriver.

Pourquoi ? Dans la vie, vous avez toujours le choix entre deux chemins. 

  • Le chemin favorable.
  • Le chemin défavorable.

Quand vous réagissez, comme la plupart des personnes que le Transurfing appelle, endormies, quand un événement se présente à vous, vous réagissez avec stress, avec rejet, avec véhémence, avec impatience. Vous prenez la voie du chemin défavorable et vous allez attirer plus de ce que vous ne voulez pas. Se plaindre de la vie ne fait que vous préparer au pire.

À l’inverse, quand vous voyez le bénéfice en toute chose, c’est le chemin favorable qui se dessine sous vos pieds, car vous émettez la vibration qui lui correspond.

La majorité des gens autour de moi qui utilisent cette technique, remarquent qu’une grande fluidité s’installe dans leur vie. L’univers leur envoie la solution dont ils ont besoin à l’instant T. La vie devient bien plus légère. Les synchronicités se mettent en place. 

Comme l’écrit Vadim Zeland, le flux d’options (disons le chemin favorable ou défavorable) emprunte toujours la voie de la moindre résistance, car le gaspillage d’énergie n’est pas en harmonie avec les lois de la nature. Pour le dire simplement, si vous êtes négatif, les lois de la nature vont vous envoyer du négatif. Par contre, si vous êtes positif, ce sera du positif.

N’oubliez pas que, quoi qu’il arrive, tout se passe comme il se doit. Tout est bien et votre futur sera encore mieux.

Tout se déroule selon le plan. Le monde prend soin de moi.VADIM ZELAND

Que cela devienne votre devise et alors votre réalité se transformera littéralement sous vos yeux. 

J’espère que vous avez aimé ce que je vous ai partagé dans cet article. Je l’ai fait avec tout mon cœur pour vous aider à voir le potentiel que représente Transurfing pour vous aider à manifester la réalité que vous désirez. Cette technique révolutionnaire de développement personnel mise en application est idéale pour nous faire gagner au jeu de la vie.

Si vous n’avez jamais lu aucun livre élaboré par le physicien quantique russe Vadim Zeland, je vous conseille fortement commencer la lecture du Tome 1 / Transurfing / Modèle quantique de développement individuel l’espace des variantes

C’est un ouvrage qui, par sa lecture, amène déjà à un lâcher prise et vous allez accéder aux concepts les plus puissants de cette méthode (qui est plus un style de vie qu’une simple méthode d’ailleurs).

Tome 1 Transurfing L'espace des variantes

QUELQUES IDÉES CLÉS À RETENIR :

  • Le monde est notre miroir, il reflète l’attitude que nous avons envers lui.
  • Le reflet se forme en harmonie avec l’unité de l’âme et de l’esprit.
  • Le miroir réagit avec un certain délai.
  • Ne pensez pas à ce que vous ne voulez pas, mais à ce que vous souhaitez atteindre.
  • Lâchez le contrôle et permettez que le monde évolue et bouge en fonction du courant des variantes, des événements de la vie.
  • Accueillez et percevez chaque événement comme positif.
  • Le miroir reflète l’attitude d’une personne, pas la direction qu’elle souhaite prendre.

Aller plus loin

Articles qui peuvent vous intéresser

En savoir plus

sur l’auteur

Julie

COACH EN TRANSURFING ET PRATICIENNE DE LA TRAME. J'ai fait de ce qui était dorénavant mon plus grand challenge, une mission : je vous accompagne pour découvrir votre CHEMIN DE VIE avec des outils qui vous connectent à vous-même en réactivant votre POUVOIR INTÉRIEUR, notamment via La Trame, soin alchimique conçu par Patrick Burensteinas.